A la question : le souci vient-il de l'environnement (la société) ou de l'individu ?

La réponse est « les deux ».

_ l'humain qui n'a pas pris conscience de la portée de ses actes, peut s'avérer un danger (jeter n'importe où, mépriser les autres)

_ la société, parce qu'elle pousse à considérer son voisin comme un « ennemi commercial » (car d'une manière ou une autre nous devons prendre le chiffre d'affaires du voisin, son job, etc) à cause du paramètre « rareté relative » intrinsèque à l'outil monnaie.
Lorsqu'une chose essentielle (la monnaie dans un système monétaire) est rare, on se bat pour avoir le minimum ou en avoir plus.

Une société d'abrutis, avec ou sans monnaie, restera une société d'abrutis. Comment lutter contre cet abrutissement ?

 


.